Saison 7 : Episode 7×05 Live Through This – vos réactions ! | Vampire Diaries France


Saison 7 : Episode 7×05 Live Through This – vos réactions !

The-Vampire-Diaries-7x05-ValerieLe cinquième épisode de la saison 7 de TVD intitulé « Live Through This » a été diffusé hier soir sur la CW, un épisode de mise au point entre Stefan et Valerie.
Au résumé de cet épisode 7×05, on retrouve Lily qui se prépare à l’arrivée d’une personne particulière de son passé alors qu’Enzo ne sait pas à quoi s’attendre. Caroline envoie Stefan en face-à-face avec Valérie, un face à face dans lequel il apprend des détails bouleversants sur son passé. Enzo et Bonnie en désaccord lorsqu’il doivent repousser une menace. Enfin, Bonnie confronte Alaric au sujet de la pierre de Phénix.
Vos réactions à chaud sur ce nouvel épisode de TVD ?


Étiquettes : ,



Merci de respecter le site et ses utilisateurs en postant des commentaires uniquement en rapport avec la série.

32 Commentaires pour “Saison 7 : Episode 7×05 Live Through This – vos réactions !”

  1. fifi brindacier

    @np-cr : Bonjour 😉 !
    « Les scénaristes n’ont pas à forcer beaucoup pour induire la façon de penser des personnes qui regardent la série.
    Il n’y a pas si longtemps, quelques paroles de Lilyn et hop,
    elle était une garce, une mauvaise mère, etc…,
    puis l’épisode d’après, tout était retombé, les scènes démentaient plus ou moins,
    et avec le 7*5, cela repart comme au début. »
    C’est vrai, comme l’ont dit beaucoup avant moi et sur d’autres topics, les scénaristes soufflent le chaud et le froid, concernant son personnage. Ils la rendent plus complexe et parfois plus inquiétante, voir monstrueuse par ce biais, car rien de tel qu’un trait d’humanité prononcé dans son cas, pour avoir un bon contraste avec ses zones d’ombres, quand elle nous fait des coups comme ça lol.
    Après, je suis d’accord, le climat de suspicion étant fort, les frères Salvatores sont de toutes façons déjà biaisés. Mais bon, pour moi le démenti aurait déjà insufflé un doute, sans pour autant les rallier à sa cause. Et un doute c’est déjà quelque chose lol!

  2. sedilbur

    @Saya: Oui sans doute le traumatisme causé par julian alors qu’elle était encore « humaine » peut expliquer cette peur.

    Mais bon, je trouve cela bien dommage, au final, elle n’aura même pas cherché à se venger ou quoi que ce soit. Juste l’empêcher d’être libérer par Lily.

  3. Saya

    sedilbur : Oui tu as raison, mais maintenant la donne a changé elle n’est plus seule, à présent Stefan veut se venger de Julian et Damon veut faire tomber Lily ! Donc je pense qu’il est fort possible que Valérie se rallie avec les frères Salvatores pour faire tomber Julian.

  4. np-cr

    Fifi brindacier,

    Je pense que Lily veut au moins autant que ses enfants la détestent qu’elle aimerait qu’ils l’aiment,
    qu’ils la détestent car cela lui faciliterait la tâche de pouvoir s’éloigner d’eux et
    de déculpabiliser un peu de les avoir abandonner.
    Lily est pour moi une femme qui ne se permet pas d’aimer et de mériter d’être aimer pas ses enfants
    pour ce qu’elle leur a fait, malgré elle, contrainte de le faire, du fait de sa condition et des conséquences particulières dont elle souffre.
    Les mêmes qui ont poussé Stefan à tuer un village entier en 1917.
    D’un autre côté, Lily est tout aussi heureuse quand elle a des témoignages d’amour de la part de ses enfants, par exemple ce que Stefan a écrit dans son journal à propos de sa mère, d’elle donc.
    Lily repousse ses enfants par ses silences, par ses non-dits.
    Il faudra à mon avis que ses enfants voient au delà de ses actes cruels, en apparence ou non,
    pour déceler son mal être, sa culpabilité, son amour pour eux dont elle ne pourra jamais se défaire, comme toutes les mères.
    Quand je regarde le visage de Lily lorsqu’elle lit les lignes dans le journal de Stefan que lui a remis Caroline avant qu’elle ne la libère, il est impossible que cette femme n’aime pas ou qu’elle n’ait jamais aimé ses enfants.
    Tout comme une marâtre n’irait faire ses adieux à son petit garçon la nuit, tout en le rassurant.
    Le seul fait de cette ambivalence sur ce qu’elle veut mais qu’elle s’empêche est une preuve d’amour pour moi.

  5. fantomette

    @np-cr, @Fifi,
    J’ai tendance à penser que c’est même plus que cela, que Lily a appris à les « désaimer » pour survivre tout ce temps, une façon de gérer, voire d’effacer culpabilité et souffrance. Et aimer, c’est pas forcément aussi mécanique que le vélo…
    Quant à la complexité de Lily, elle est certes mise en évidence, mais pas d’une façon qui puisse encore la rendre ‘aimable’.
    Je repensais à ce que tu écrivais, @Fifi, sur les « vilains » femmes par rapport aux « vilains » homme, sur la façon de les mettre en scène ou de les faire évoluer. Il est vrai que jusqu’à présent les ‘vilains’ femmes n’ont jamais eu droit a une rédemption, ou même une lueur d’espoir de rédemption, que ce soit Katerina, Esther, …et maintenant Lily.
    Encore que pour cette dernière, malgré tout, tout espoir n’est pas encore perdu.

  6. np-cr

    « J’ai tendance à penser que c’est même plus que cela, que Lily a appris à les « désaimer » pour survivre tout ce temps, une façon de gérer, voire d’effacer culpabilité et souffrance. Et aimer, c’est pas forcément aussi mécanique que le vélo… »
    .
    C’est concevable, même envisageable,
    alors vu certaines scènes, je dirais qu’elle réapprend à les aimer.
    Lily a un sens maternel très développé, présent, trop peut-être,
    quand on la voit avec ses enfants adoptifs.
    Elle ne veut pas les perdre eux aussi, comme elle a perdu ses 2 fils.
    Si elle a appris à ne plus aimer ses enfants pour pouvoir continuer à vivre,
    ce serait en faisant un transfert du, à une trop grande frustration,
    de son amour pour ses 2 fils à elle.
    Ses enfants adoptifs ont quand même tous plus de 100 ans,
    même si leurs traits pourraient laisser à penser qu’ils sont des ados…

  7. fantomette

    « même si leurs traits pourraient laisser à penser qu’ils sont des ados… »
    Pas que leurs traits d’ailleurs,
    ou alors leurs traits de caractère….
    .
    « Lily a un sens maternel très développé, présent, trop peut-être, »
    une façon d’aimer exacerbée, excessive…
    .
    « ce serait en faisant un transfert »
    oui.

Ajouter un commentaire